Digression (14)

Résultat de recherche d'images pour Illustration de Margaret Winifred Tarrant (1888-1959)

Souvenez-vous des rayons d’or pâle de L’Aube, des cristaux de pluie en ce temps que l’on tient par la main. Souvenez-vous des prés que parcourt le vent en rasant de trop près les herbes folles. Souvenez-vous des lapins trop sages à mon goût, au milieu des blés verdoyants, des rafales de Silence hébété tout en haut de la colline, et de la fougue ivre du printemps au Soleil de midi. Souvenez-vous du Rêve gorgé du chant des oiseaux réunis sur d’improbables arbres inondées de crépuscule, d’ondées fluides au sourire d’une lune montante. Souvenez-vous des fragments de songes envolés sur les fragiles tremblement d’une bougie, égarée sur une trop grande table. Les légendes dansaient à vos yeux éblouis et vous couriez sur les rochers des marais perdus dans la brume, lors que quelques papillons frôlaient votre rêve adouci de féerie. Souvenez-vous des plongées en ces étoiles qui vous tint longtemps en L’Apnée, peut-être même en une sorte de sursis. Souvenez-vous de votre fratrie qui vous donnait des ailes de joie sublimée par les effets de la bonté naturelle. Petit homme, vous êtes venu me chercher, vous avez bousculé ma paisible assise au fond des bois, lors que les violettes, les jacinthes embaument les étincelances amusées du soleil déguisé en rayons obliques. La libellule nous salue avec tant de grâce et le moment n’est plus d’ici et nous le savons tous. Petit homme, vous êtes tantôt assis dans le patio, tantôt vous marchez élégamment dans la forêt de l’autre rive et je vous suis par ce passage très étroit que nul ne connaît excepté quelques simples d’esprit. Vous me confiez cette grâce qui m’enivre : nul ne peut prétendre entrer en ce Royaume de la subtilité s’il n’a connu l’esprit des choses. Quel est-il exactement ? demandé-je.  Chaque grain en ce monde est une Élévation dilatée au cœur de L’Âme. Celui qui perçoit L’Esprit de La Matière, est sorti du Rêve. Mais, que représente le Rêve ? Un Long couloir d’apprentissage, ou perce quelques fois La Lumière, quand Elle n’est pas entière Guidance. Que faut-il faire, alors ? questionné-je. La suivre, même s’il s’agit d’une faible étincelle, me dites-vous avec solennité.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s