Semence d’Éternité

Résultat de recherche d'images pour "autumn philippe delerm"Peinture de Gabriel Rossetti (1828-1882)

 

Un jour, Amour atteint Son Apogée,
Puis s’étonne.
Il n’a jamais cessé d’être en cette Ultimité.
Il s’extasie alors de cette Infinité.
Un Jour, Amour ne dit jamais assez.
Il est L’Origine des Vibrations d’un Cœur,
Qu’Il reconnaît.
Semence d’Éternité.

Sur Toutes choses, Regard se pose
Et c’est une Rose
Qui s’éveille des Corolles de Sa Beauté.

.

Publicités

Intensité

Michal KarczPhotographie de Michal Karcz

 

Si une telle intensité d’aimer est possible,
Que doit être L’Amour de Ta Réalité ?
Si le corps est à se déchirer des effluves de Ton Apparition,
Des lambeaux qui flottent telles des épaves sur L’Écume de Ton Océan,
Qu’en est-il de Toi en Toi,
Des constellations de Lumière qui poursuivent leur Ronde ?

.

Alanguissement

N’aie crainte de traverser Les Ténèbres qui sont La Nuit de Ton Inconnu, ni n’aie crainte d’entrer dans l’obscurité de Ton Âme. La Nuit s’abandonne de l’intrépidité du cheminant, puis s’éclaire des soleils de Ton Aspiration. Alors, L’Aube est Ton Éternité !

 

Alanguissement des âmes est Signe de Providence.
Des couleurs de L’Hiver qui nous étreignent de Réminiscence.
Voici Le Ciel qu’offrent les yeux de la Présence.
L’Onde des Arcs parle.

Je n’ai pas de vie en ce monde.
C’est en La Solitude que s’élève Le Regard.
Vois comme les pieds sont légers de Ton Espoir.
Ici, L’Âme reconnaît et plonge
Dans Les Nues éthérées.
Oiseau de Beauté !
Tu ramènes les Joyaux d’une Épopée.

Mon Âme des Réalités de L’Amour !
Le Vent irrigue L’Unique Jour.
Ont-ils compté ?
Un Seul instant qui n’a jamais cessé !
Ô Perception des Silences du Monde Occulté !
Cueille Ce Jour et… contemple en L’Éternité.
Une feuille doucement glisse sur Le Fleuve de notre Discours.
Bois en La Lumière du miroir pacifié.
Une Perle, vaste comme L’Infini,
Suinte à Ton Front transparent.
La Voix court et frémit de L’Amour.