Cette Nuit

Big Painting Sailboat Office Oil Painting Seagulls Painting

 

 

Si sereine est cette nuit, au sol de notre corps,
L’Océan parvenu jusqu’au bout des vagues
Vous a tout enveloppé, sans aucune hâte
Lors que vos yeux ont cligné des lueurs de L’Aurore.

 

 

               Peinture de Eric Bruni
Publicités

Quintessence d’un Chant

Estampe de Qing Tianzhu

A L’aube enchanteresse des drapés de Rosée
Les montagnes au loin s’alignent, et sur la branche
Si haut perché, le merle poursuit sa mélopée.
Mon âme en est soudain transfigurée et s’épanche.

Au silence de L’Appel intérieur est une grandeur.
L’Iris même pleure de son extase et blanche,
Cueille Le Silence du Souffle que répand mon cœur.
Je T’aime et bois ivre La Nuit de Ton Opulence.

C’est en ce sourire que La Lune luit des matins
Lors que La Rose pourpre s’offre au Ciel de Lumière.
Le Merle cueille ce Transpir depuis le vent turquin.

Il m’apprivoise de Sa Constance : c’est un Mystère.
Quel est donc ce Silence au grappe des Vignes éthérées
Dont l’âme se nourrit sans jamais être rassasiée ?

 

Se lit aussi sur Noblesse et Art de l’écu

N’imitez personne

« N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe. »

Victor Hugo

掛軸六

Vous m’avez dit : – N’imitez personne, à quoi bon passer à côté de vous-même ?
Je vous ai demandé : – Et qu’est-ce donc que moi-même ?
– Un Trésor inestimable que l’on met des milliers d’années à trouver.
Peut-être Le Temps du Vol qui se suspend dont on ne revient jamais ?