Secrète Licorne

La Dame à la Licorne.1898. Tempera on plaster on board. 78 x 54.5 cm.  Art by Armand Point.(1860-1932).

Peinture de Sebastiaen Vrancx (1573-1647)  

Te souvient-il de nos promenades près du lac ?
Nos pas se mêlaient à la verdure des hautes herbes,
Et je savais garder en moi l’image intacte,
D’une clairière qui resplendissait de ton verbe.

Te souvient-il des preux élans d’une gracieuse mouette,
Du murmure intense aux chastes caresses du vent,
Lors que l’arbre s’émeut de ta frêle silhouette,
Qu’une abeille se plaît à nous parler doucement ?

Quelle est cette odeur de résine, ces sucs vermeils
Qui s’attendrissent quand la licorne s’émerveille,
Lueur en la folle songerie de tes pensées ?

Voici que s’étonne encor la fervente rivière ;
Mais qui donc nous rappelle à ce poignant mystère ?
Est-ce bien la licorne qui nous a visités ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s