Ce Jour

Image associée

Peinture de Edmund Blair Leighton (1852-1922)

L’on est conquis par cet au-delà du Présent.
Quelle âme encor s’étonne de voir les vestiges
Du bruissement vivant, quand la douceur du vent
Nous rappelle une voix qui nous donne au vertige ?

Il est une Lune au Temple de notre invocation,
Lors que siffle un Rossignol, La Belle se penche
Du Firmament, éprise à L’Aube, et guette l’horizon ;
Voix lactée, chant des prés, printemps qui s’épanche.

La pénombre des sous-bois nous tient dans la nuit.
Ce Jour ancien frémit de réminiscences.
Quel est donc ce cœur qui en La Mort voit La Vie ?

Comme est précieux ce point en la toute Présence ;
Enlacés tout deux, qui desserre ce Lien encor ?
Âme ! N’est-il pas un secret que révèle La Mort ?

2 réflexions sur “Ce Jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s