Histoire de fous

A DERVISH LEANING ON HIS STAFF, STYLE OF REZA-I 'ABBASI, PERSIA, SAFAVID, CIRCA 1600 pencil and ink on paper, lower section extended, gilt bordered mount, framed drawing: 9.8 by 3.5cm. frame: 19 by 12cm.

Celui qui écrit sur les ciselures de ses promenades surprend parfois les pages livides. Il trempe à la plume de son âme les vagues de la déchirure. Il entend le vent des mouettes au large, tandis que les gouttes de rosée tremblent sur le sable de ces longues nuits. Soudain, le cri traverse l’azur de ses larmes, puis le rire fait des confidences au fou : J’ai prêté ma vie à la joie ; elle me l’a bien rendu…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s