De l’autre côté

Peinture de Zdzisław Beksiński (1929-2005)

Quelques forêts, un bâton, un morceau de pain,
Alangui dans un vaste pré, les herbes folles,
Le chant de l’alouette et le vacarme au loin,
Les pages écumantes, le temps qui se désole.

De ce bas-monde qui passe, est-il un instant vain ?
Qu’emporterons-nous en cette besace ? Une camisole,
Un serment qui nous pourchasse comme le malin,
Ou bien un soupir, notre dernière parole ?

Des ruines, pierres amoncelées, un brasier prochain,
Des tours de Babel, des coursiers, des idoles,
De ces mouvements, l’on connait tous la fin.

Les hommes peinent à comprendre les paraboles,
Ils construisent des cités, élaborent des projets,
Mais, savent-ils ce qui les attend de l’autre côté ?

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s