Histoire de fous

Un fou voit un autre fou prendre ses jambes à son cou.
Il l’interpelle : « Hé, pourquoi cours-tu ainsi ? »
L’autre, à perte d’haleine, de lui répondre : « Je fuis car la peur me poursuit. »
Son compagnon lui jette un regard plein de compassion et lui dit : « Tu ferais mieux de t’arrêter, elle t’a déjà attrapé. »

Publicités

Le Pont

 L’Amour franchit les frontières puis les absorbe toutes.

Résultat de recherche d'imagesChapelle Sainte-Madeleine (Massiac, Cantal)

Au crépuscule du vent prometteur, ce qui est douceur est rondeur d’une pierre. Des prouesses vagabondes, les montagnes enlacent en cette danse toutes les promenades de nos pas. Le milan royal tournoie et le Ciel est en extase. Depuis ce refuge, je vous lance mon chapelet qui vous signifie : venez donc, sur un pont* qui nous connaît. Notre solitude est en L’Union de nos âmes exhalées, un parfum d’Éternité.

 

*L’on rapporte que Sainte Madeleine lançait son chapelet pour avertir Saint Victor qui se trouvait sur le mont d’en face. Ils se retrouvaient ainsi sur le pont. 

Alchimie

Un jour, vous me confiâtes une graine.
L’ai-je bien enfouie sous la terre ?
Voyez comme je l’arrose de votre Mystère.
En ce cœur tout entier, L’Alchimie opère.

Tomtar och Troll , John Bauer

 

Des Rosées de L’Épanchement,
Une petite fille aux cheveux de lune
Se tint tout contre L’Arbre de Fortune.
Son Nom devint suave aux lèvres de L’Entendement.

  * Peinture de John Bauer (1882-1918)

Histoire de fous

Résultat de recherche d'images pour "Chien"

Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, nul ne changera ton destin, et c’est ainsi que le sage s’assoit dignement sous un Platane et sirote son vin. Il a la pupille qui scintille et il rit souvent des clameurs de certains. Un âne passe et c’est un fou qui le porte bravement. Puis une autre fois, c’est l’âne qui porte un fou vêtu comme un singe. Tel se prend pour un homme, il en a certes l’apparence, mais il fait des gestes qui sont de tels apparats que nul ne s’y trompe. Le fou regarde son compagnon : je n’écouterai plus ces gens qui me taxent de fou. Je pense qu’ils ont tout inversé. Les fous sont ceux qui se prennent au sérieux.