Porte

mystic gate

Certaines choses peuvent te mener en vallée rieuse
Où l’onde tranquille des collines apaise le regard ;
Nul chemin hasardeux, nulle forêt périlleuse
Ne guettent le voyageur épris et plein d’égard ;

Et l’horizon, loin d’en dessiner les limites,
S’y plisse en douceur et semble un sourire franc
Ouvert à la promesse de ce qu’un ancien mythe
Nomme les Jardins d’Arcadie, que bien des errants,

Chercheurs de Vérité, Chevaliers solitaires
Ont honoré lors de leur passage en ces terres.
Mais bien redoutable en est la porte d’accès

Car elle peut aussi mener l’âme emplie de vide
Vers la désolation du lieu le plus aride
Qui scellera sa vie par un ultime verset.

Marc

Voir aussi Porte épiphane sur La profondeur

Door-to-infinity