Le petit semainier

Résultat de recherche d'images pour "orquideas e beija flor"

Mardi

Si la seule goutte de pluie mourait à mes lèvres,
A L’Océan de béatitude, jamais ne renoncerais.
Si L’Océan devenait un immense Désert,
Encore m’en abreuverais.

Mercredi

Le Rêve a Cela de réel :
Il s’efface à L’Ombre du Soleil,
Lors qu’en la brise nouvelle,
Le cœur rutile de merveille.

Publicités

Le petit semainier

Image associéePeinture de Mahmoud Farschian

                            Dimanche

Six pas légers et six espaces,
Du Silence des âmes, nuits éplorées,
Puis en ce Temps qui nous compagne
J’ai vu au loin un faucon voler.

                             Lundi

Le vent fait des ricochets au Ciel
M’en étonne, sans mon ombrelle ;
Il passe, tremblant, frôlant l’hirondelle
Qu’ai-je donc ainsi à toujours L’aimer ?

 

Guerres infâmes

Résultat de recherche d'images pour "john singer sargent war"Peinture de John Singer Sargent (1856-1925)

Sans nul doute, des tréfonds communs, lors que tombant,
Du pire, du meilleur, est-ce donc eau marécageuse,
Quand les boues se mélangent aux sueurs peureuses,
Quand les hommes trempent vulgaires dans certains étangs ?

Ultimes combats délétères, putrides jusqu’aux os,
Les mots lâches que l’on n’ose plus plaquer au visage,
Sont-ce femmes, enfants, que l’on jette dans les marécages,
Pour n’avoir pas su être un homme vainquant ses maux ?

Est-ce une mise en scène d’une infâme avant-première,
Lors que de vagues vaines et même s’y aventurant,
L’on brandit ce qui s’évide dans la fourmilière,

Et l’on rugit de colère et de haine, tremblant,
Toujours se chargeant des pires peines maléfiques,
Lors qu’en ce soupir, est née une âme pacifique ?

Le petit semainier

Peinture

   Jeudi

Solitude est Vérité,
Quand mille oiseaux s’évadent,
Veuille découvrir ce que les cœurs convoitent.
Quand mille oiseaux chantent, que t’est-il révélé ?

                                       Vendredi

Lors que les toits frissonnent,
Du chant diurne,
Sont-ce paroles de Lune ?
Les Lettres ainsi me parlent.

Le petit semainier

Illustrations for 'The Boy Who Had Wings' - Book Artists and Their Illustrations - Quora

                          Lundi

De l’effervescence est une pensée
Des yeux est une Rencontre
Mille mots sensés des décombres
Et du Vivant, au Zénith, disparaît l’ombre.

                        Mardi

Sur les toits, à L’Aube,
Des guirlandes de joie,
Quelques chevaux cavalcadent.
Ah ! C’était donc encore Toi ?