Loi de L’Amour

L’Amour s’invente,
L’Amour se crée,
Puis L’Amour s’écrit,
Sauvage et magnanime,
L’Amour brandit un poing,
Puis s’effondre sur l’onde,
Des rugissants matins,
Pour que L’Œuvre se dessine,
L’Amour feint d’être morcelé,
Dans le tourbillon des corps,
L’Amour s’abandonne,
Mais point ne dévore,
Comme ensanglanté de veinures,
Les troublantes insensées,
Ne vocifère que l’âme impure,
Tandis que L’Amour renaît,
Les cendres du Soleil sanguinolent,
Et L’Amour chevauche des Dunes,
Sans que cela ne comble l’absence,
L’Amour a son courage,
Des déchirures du voyage,
L’épreuve de notre Océan,
L’Amour n’a plus besoin de L’objet d’Amour,
L’Amour est une vague qui ne finit jamais,
Incorruptible dans les impostures,
L’Amour qui n’est plus, l’est encore.
Il disloque les faibles,
Anéantit même les forts,
Mais L’Amour est une parfaite désinvolture,
Pour tout ce qui est tiède.
Il est un océan et puis un autre encore,
Il est le rugissement d’un lion,
Il est le cœur rutilant de l’éléphant,
Puis, il court jusque dans les jungles,
Fait fi des dogmes et des silences,
Il parle et devient Sa propre Loi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s