Un morceau du Ciel

Je n’étais pas d’ici, étreignant le vent de mes bras. Je n’étais pas même cette seconde quand le songe suintait et je te parlais déjà. Je comptais l’herbe sous mes pas. Je devenais fourmi et riais quand le corbeau nous faisait une de ses cocasseries. Je n’étais pas d’ici, faisant fi du mondain cérémonial et refusais la suée des villes sans le moindre émoi. Il suffisait d’un morceau de Ciel et je riais de l’attraper en dansant des mains. Il descendait si proche que je n’étais plus d’ici. Je n’étais plus d’ici. Je le vois bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s