Nostalgie de L’Eau

Thomas Ralph Spence (1845-1918)

De vivre, j’ai désiré vivre,
Et de vivre j’ai désiré,
De larmes que ruisselle le jour,
J’ai suivi un cours d’eau.
M’empêches-tu d’aller vers mon Amour ?
Car de vivre, j’ai senti la vie,
Des transparences de l’eau,
Miroiter jusqu’à Toi.
Et de vivre, j’ai vu Ton Désir,
Me poursuivant de Ton Amour,
M’empêches-tu donc de vivre ce Retour ?

2 réflexions sur “Nostalgie de L’Eau

    • Chère noble Dame,

      Si vous aviez connu la vie
      De vivre vous auriez chanté
      Car la vie apprend la vie
      Au-delà de notre pensée.
      De jaillir, elle nous apprend la source et le ruisseau
      De la laisser vivre, elle nous montre l’eau entre les rochers.
      Du mystère même d’apparaître,
      Quelle est donc cette Réalité ?
      Au cœur dispos, quel est donc cet être ?
      C’est ainsi que la vie est à nous parler.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s