Sans trêve

 

Je rêve d’un moment,
Sans trêve,
Délicat comme l’églantine,
Léger tel un ruisseau,
Impalpable comme l’ondine,
Buvant ivre l’encre de nos mots.

 

 

 

 

Peinture de Daphne Constance Allen (1899 – 1985)

Auteur : Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

8 réflexions sur « Sans trêve »

      1. désolé… mon doigt a glissé…
        Egalement, je pense qu’il est possible de s’abonner par mail..
        dans tous les cas ton passage dans mon jardin m’oblige à apporter le plus grand soin aux plantes et aux sentiers.
        Je ne le fais que trop peu.

        A chaque lecture de tes publications, j’apprends le soin, et la douceur.

        Merci à toi.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s