S’évanouir

Ecrit le 05/04/2016

Peinture de Monica Fernandez

S’évanouir en ce Regard,
J’y pressens L’Origine,
Mon âme recevant Ta Lumière,
C’est Là qu’a jailli le Sublime,
Lors de L’Étreinte de nos Lacs,
Le Souvenir est cuisant,
Les yeux de mon âme,
Se veulent encore plonger,
Dans L’Océan de Ta Beauté,
Ces Lumières qu’enflamment,
Les Rivières de Ta Majesté,
Mon cœur ruisselle de désir,
En l’aspiration de mes soupirs,
Ce sont des secousses sans trêve,
Chaque jour voit augmenter cet Amour,
Les contractions sont les supplices,
De L’extrême intensité du Retour,
Que suis-je à espérer, Tu es Mon Amour,
Est-il un Amour en dessous de L’Amour?
C’est en Sa Pureté qu’Il est Sublimé,
T’aimer en dessous de cette Réalité,
Le puis-je, Toi L’Entièreté de mes univers?
Je suis à épouser encore Ton Mystère,
T’aimer moins est-ce possible?
Quand La mesure de Ton Amour
Est Vaste de Tout L’Illimité des Possibles.

2 réflexions sur “S’évanouir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s