Quand tout est à basculer

Quand bien même le monde éclate en morceaux défragmentés, cesse de te lamenter. Fais de chaque instant, l’instrument de ta connaissance et oeuvre au Souffle de La Réalité. L’âme est sereine, et ne goûte pas au siècle réducteur. Dans la longue marche, depuis des milliers d’années, au commun, le peuple a appris. Il suit un cortège et j’entends le furtif bruissement de l’alizé. Sur les silences que l’on a reçu en l’arrêt, car toute chose vient d’un point, et toute chose est une perle jaillissante qui vient depuis les entrailles de nos profondes reliances, s’est greffé l’intime Joie. Quand tout est à basculer, les montagnes marchent. Je les ai vues maintes fois avancer en cercles concentriques et au creux d’une Assise, le Corps entier devient l’arborescence. Respirer, respirer, respirer… Son Nom à mes lèvres, son parfum à Son Haleine, ivre des reconnaissances de la singularité. Asseyez-vous et sentez comme Le Silence est Majesté. Il ne brise jamais, quand même il est La Puissance. Plongez en Son Tourbillon d’Amour. Il n’est rien qui ne peut nous distraire de Sa Présence. Respirer, respirer, respirer. Portez à votre cœur la main de votre vie et Lui abandonnez. Tout ce qui arrive est la force d’un commencement. Nous entrons dans La Lumière des Semences et ne doutez pas en cet abandon, il est un doux secret.

Auteur : Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

2 réflexions sur « Quand tout est à basculer »

  1. Oui, nous ne devons pas céder devant la peur, ni devant aucun événement. La voie spirituelle nous donne la quiétude en toutes circonstances. Non pas de l’insouciance, mais »Fais de chaque instant, l’instrument de ta connaissance et oeuvre au Souffle de La Réalité. » C’est juste. Merci Naïla de nous le rappeler.

    Aimé par 3 personnes

    1. Merci très chère Irène. Le fait de n’être perturbé par aucun des événements tient d’une pratique qui relève de la vie intérieure et d’une pratique spirituelle qui nous met en l’intemporalité et donc en Relation. C’est cela la verticale. Connaître et lâcher-prise, « se laisser agir et se laisser enseigner ».
      A bientôt.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s