Histoire de fous

10 - On amène ainsi le cheval du grand seigneur quand il va au temple et sont semblables chevau[x] neuf très richement ornés

– Certaines personnes en voyant leur ombre, s’imaginent que c’est elles, déclara un fou bien pensif.

– Si ce n’est pas elles, que peut bien être l’ombre alors ? surenchérit son ami.

– C’est un soleil qui s’est caché, répondit placidement le fou.

Auteur : Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s