Le petit semainier

Perspective d'automne

              Dimanche

L’Abandon est invitation,
Quand le noyau s’est fendu,
Ne plus s’accrocher,
Demeurer nu.

            Lundi

En marchant hébétée,
Le corps a vibré,
D’automnales clameurs, 
Et l’été a pleuré.

           Mardi

Même si le vent souffle,
Souvent le cœur en silence,
Ecoute Ta Présence,
Ton goût, Ta Résonance ?

2 réflexions sur “Le petit semainier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s