Le petit semainier

    Dimanche

L’autre monde s’ouvre chaque jour.
En cette pluie du silence,
Qu’est-ce donc L’Amour ?
Ton Parfum, Ta Présence.

    .Lundi

La cité fleurit
Du souvenir présent,
L’allée au vent,
Ton pas léger courant.

.    Mardi

Promesse, et L’Azur
Te poursuivre en riant,
Gorgé de nacre pure,
Seul instant.

   .Mercredi

L’Aube est une nuit nouvelle,
Démesure du Temps,
Feu follet et enchantement,
Ainsi mûrissent les châtaignes.

     Jeudi

Quelles sont ces cerises,
Perlées aux senteurs éprises,
Quand passe lestement,
Ivre des jours qui nous grisent ?

2 réflexions sur “Le petit semainier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s