Vie

Montserrat Gudiol i Corominas (Barcelona, Catalonia)Peinture de Montserrat Gudiol (1933-2015)

L’Âme me tint prisonnière,
Le Corps en fut Son Réceptacle,
Elle joua avec mon esprit,
Me berça de toutes sortes d’histoires,
Puis à la fin, elle me dit : Viens !
Je Lui répondis : Où cela ma Tendre ?
Je ne T’ai jamais quittée.

Elle revint une seconde fois.
Me berça de nouveau,
Me tint en Sa Poigne,
J’étais sans force face à Elle.
Je n’avais plus de corps.
Ses Mains me L’avaient enlevé.
Elle me dit : Viens !
Je suis étonnée :
Et où irai-je puisque je ne suis rien ?

Mon Âme me tourmenta encore,
Ne me lâcha plus et même cette fois-ci me fit gémir.
Elle m’emmena sur les toits du monde,
Me plongea dans les abîmes,
Ses Mains avaient tous les droits.
Tandis que je respirais à peine, Elle me dit : Viens !
Je fus encore surprise : Pourquoi, puisque Tu m’emmènes toujours ?

– N’as-tu pas compris que j’étais toi ?
  Nous nous apprenons…
– Je T’aime de toutes les façons.

Une réflexion sur “Vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s