Le petit semainier

Image associéePeinture de Mahmoud Farschian

                            Dimanche

Six pas légers et six espaces,
Du Silence des âmes, nuits éplorées,
Puis en ce Temps qui nous compagne
J’ai vu au loin un faucon voler.

                             Lundi

Le vent fait des ricochets au Ciel
M’en étonne, sans mon ombrelle ;
Il passe, tremblant, frôlant l’hirondelle
Qu’ai-je donc ainsi à toujours L’aimer ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s