Le petit semainier

The Little Peasant Girl... Heinrich HirtPeinture de Heinrich Hirt (1841 – 1902)

                           Mardi

Le silence nous tient éveillé.
Des vagues de Son Éloquence,
Il est encore à nous étonner.
A la fontaine, L’Arbre nous a appelée.

                        Mercredi

Le blé ondoie au vent printanier.
De joie entendue, il cache un secret :
Quelques lapins que l’on poursuit.
Sans doute, l’enfant émerveillé.

                       Jeudi

Les nuages sans cesse chavirent,
D’Éclosions multiples et de rire.
Léger, sur les toits, un pinson.
Auprès de lui, je scrute l’horizon.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s