Deux galets

 Peinture de Sir Edward Burne-Jones (1833-1898)

Ni Le « Je » ni Le « Tu », et pourtant s’enlacent en Lui.
Tel est Le Fruit du Deux,
En Trois, Il est L’Ami.
Ton Corps s’éprend de L’Esprit.
C’est au Jour qu’éclot La Nuit.
Puis de L’Aube vient L’Épousée.
Tu as frotté deux galets.
Du Miroir, Le Cœur en luit.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s