Le roitelet

Un roitelet de pureté éthéré,
Léger au lever du jour,
Visite avec humilité,
Du Chant sacré, les alentours :

La vraie Gloire est au corps fragile
Des volutes de L’Inconnu volubile,
Et s’il pointe à L’Orée de notre Amour,
La pureté est vassalité sans détour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s