Pensée

Ecrit en Echo à Versailles, d’Albert Samain

Ô Versailles, par cette après-midi fanée,
Pourquoi ton souvenir m’obsède-t-il ainsi ?
Les ardeurs de l’été s’éloignent, et voici
Que s’incline vers nous la saison surannée.

(…)

Schloss VersaillesPeinture de Jean Cotelle (1646-1708)

Parfums d’antan,
Surgissent en la pensée* anticipée,
Dans le cœur du Poète étonné.

*Pensées qui s’étonnent au sein d’un Jardin éclos de réminiscence, de Reliance étrange et d’images discursives en cette imprégnation du temps de la lenteur, mais aussi, des proses vives et effusives du seul Regard hébété par la soudaineté des concomitances.

 

Une réflexion sur “Pensée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s