Le Voyage de L’Âme

White! dovesPeinture de Octavio Ocampo (1943)

S’il est une nuit aux couleurs de nos aspirations, lors que les étoiles filent de nos doigts accrochant Ta Réalité en ces grains du chapelet unitif, lors que Le Prisme des couleurs ensoleille notre âme, lors que l’effusion nous étreint et nous donne en Toi, « Je » sait qu’Il n’est jamais loin et que nos mains intérieures qui te cherchent sont en cette saveur du Regard si intensément rivé en Toi. Je suis en ce chemin qui a été de poussière devenu soudain verdure des prairies de nos âmes unies et je Te chante en ce parfum de L’Être, car si je suis, Tu es et je suis à Te trouver en moi, en La Réalité entière et lors que « je » s’efface il devient Le Jour de L’Émoi. J’épouse chacune de ces vagues océanes et de chaque remous si profond, l’écume est un flot de douceur. Vois-tu mon Bien-Aimé, comme je ne sais plus que courir, même au travers de la nuit, et comme Toi qui m’étreins de Ta Présence devient L’Ombre et La Lumière. Laisse-moi murmurer tous ces mots au creux de Ta Poitrine et laisse-moi encore être touchée par La Marche nocturne de notre unique Moment fécondant à L’Infini. Et laisse-moi te dire comme je T’aime.

Car Il n’est de Sagesse qu’en L’Amour, et L’Amour profus est entièreté de Sagesse. Lui seul te prend en otage et te fait subsister en ce que ton âme reconnaît, car, Son Parfum est Révélateur d’une distillation effusive de L’Éternité. La Sagesse s’assoit auprès de toi et te ceint de Son Amitié, et te tient compagnie et t’instruit aux profondeurs de l’humilité dont Le Roi connait les secrets. Le Chemin est d’abord morcellements, écumes de tes vagues, puis descente en tes arcanes les plus subtils dont tu n’as aucune science ; tel est le périple de la première ouverture, exponentielle et concomitante, déployant telles des ailes, les feuillets de Lecture. Ensuite en cette Descente aux enfers, telle une mère bienveillante, il est à se rassembler ces éléments épars qui sont les nues devenues transparences et ourlets éclairées de La Conscience. Ce sont les petits mystères… Un à un, ils sont à faire acte de Reliance et de Cohérence. La Logique* est un efficace instrument. Nous en reparlerons…


* Il est entendu que cette logique ne relève pas du tout du mental ordinaire, mais bien du supra-mental. Celle-ci est à s’observer comme étant La Sagesse et L’Intelligence active en le non-agir de l’itinérant. C’est là toute la particularité de celui qui entre en ce périple conscient du voyage de son âme. Cela vient de l’état de rupture qu’il est amené à vivre et dont il ne peut méconnaître les effets et la toute pleine réalité. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s