Lui est Lui

 

Me fondre à tout jamais en l’Éternité de Ton Regard.
Je m’assois à Tes Pieds, Ô Amour !
C’est en Toi que mon cœur fusionne et s’exalte des senteurs de L’Été.
Laisse-moi cette Contemplation, Visage de mon Visage.
En ces éclosions multiples, Tu es Celui qui de Sa Chaleur Bienveillante adoucit mon Océan Impétueux !
Des lames successives, voici que le Miroir de Ta Pacification me laisse sans souffle.
Oh, ne plus respirer, tandis que Toi Seul aspires cet instant en mon immobilité !
Le sel de mes larmes rencontrent L’Eau douce.
Garde-moi en Ta supplique et c’est en ce Silence, Secret de Ton Intimité, que Les Deux Mers se gorgent de Ce Verbe élogieux !
Mon cœur ne sait naviguer qu’en Ton Intimité !
Les Voiles de Ton Occultation sont mille vagues que j’affronte.
J’ai touché en Ton Désir, et mon cœur s’allonge sans plus rien désirer.
La Mort est, des entrailles de mon ignorance, à me visiter.
Tiens, Te dis-je : ce cœur est Ton Joyau !
J’ai labouré mille Terres et j’ai vogué sur mille mers.
Le Ciel rit de ma folie !
Tiens, Te dis-je : cette Vie est Tienne et je ne suis rien, ni plus ce rien.
Je saisis Ta Main, lors qu’Elle est La Seule guérison à ma maladie.
En Toi, je Te vois.
Lui est Lui.

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s