Son Illimité

.

Le Ciel s’emplit de Tes Yeux.
Le cœur s’évanouit en Ton Regard.
Toutes choses embrassent Ta Réalité.
Les Vallées sont gorgées de Ton Amour.
Les effluves bouillonnantes ont l’exaltation de Tes Saveurs.
Les Arbres ont La Majesté de Ta Présence.
Le vent frémit du Chant de Ton Verbe Éloquent.
Les scintillements resplendissent de Tes Lumières abondantes.
L’Inépuisable s’élève en L’Origine de Ton Infini.
Les herbes tremblent des émotions de Ton Indicible.
Les Brumes révèlent les Clartés de Ton Aube.
Les ondes répandent les effets de Ta Réjouissance.
Le velours des Roses de Ta Vigne ont les soupirs de Ton Désir.
Les Roches se cristallisent des Beautés de Ton Reflet.
Les ailes ferventes de L’Oiseau épousent les soies de Ton Océan.
Les givres sont les dentelles de Ton Haleine.
La fourmi est le Rappel de Ta préciosité.
Les sauterelles sont l’enchantement des pas du cheminant.
Les mouettes sont les élégances parmi toutes les élégances.
Elles survolent les flots de L’Êtreté lors que le cœur est leur Univers imaginal.
C’est en leur constance qu’augmente leur ivresse.
As-tu entendu leur muette conversation ?
Il est des effleurements qui deviennent les caresses du prégnant silence.
En eux est un sage présage.
As-tu perçu leur intense intensité ?
Sur les vents porteurs des nouvelles d’un Autre Monde, La Joie est Profusion !
Comme sont à s’épancher les promesses de L’Alliance couronnée !
L’Illimité est L’Offrande d’un cœur qui sait remercier.
L’Illimité est une Lueur dont la féerie est pleine Réalité.
Il n’est plus, celui qui trempe Le Calame dans L’Océan des eaux douces.
Il a traversé les limbes et les secousses et mille ponts versés en L’Autre Rive.
La Mouette a ri.
J’ai entendu son cri de douleur.
Puis j’ai entendu son cri de Victoire.
Pourfendant les Profondeurs de L’Azurée, qu’a-t-elle donc trouvé ?
L’Immensité exaltée du Seul qui est L’Illimité.
Sais-tu qui est Le plus Exalté ?
Celui qui en ce Ciel rit de Sa Suprême Exaltation.

Océan sans rivage

Auteur : Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

3 réflexions sur « Son Illimité »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s