Confluence

Teresa-22

 

En cette croisée se dessina la confluence
De tous les courants qui ont traversé ma vie ;
En ces eaux mêlées se dissout toute influence
Qui déporte et s’éteint tout chemin qui dévie.

Étendu sur ma couche, gisant là, solitaire,
Je revois clairement cet instant onirique
Où je la vis marcher, comme flottant dans l’Ether,
Tout près de la Muse de la Poésie lyrique.

Le temps s’arrêta ; même la ville se retira
De l’autre côté et s’apaisa, presque sourde ;
L’atmosphère, très légère, rendait la terre moins lourde ;

Mon regard, que le vol d’une mouette attira,
Avait alors perçu l’au-delà des prémices
Et reconnut celle qui remontait des abysses.

 

Marc

Publicités

2 réflexions sur “Confluence

  1. […] Malheureux qui comme Ulysse Épitaphe Vibrance vermeil En cette profondeur Dernière escale Confluence Pays sans frontière Le Voyage dans les […]

    J'aime

  2. […] Malheureux qui comme Ulysse Épitaphe Vibrance vermeil En cette profondeur Dernière escale Confluence Pays sans frontière Le Voyage dans les […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s