En ce Jardin

allée

En ce Jardin que longe une allée de platanes
Est une table en chêne posée entre deux
Arbres. Parfois s’y trouve assise une ermitane,
Les mains levées vers le Ciel et fermant ses yeux.

Son oraison court dans le bruissement des feuilles,
La danse des papillons et le chant de l’oiseau.
La nature tout entière s’y joint et se recueille
En ce Sanctuaire frappé d’un étrange Sceau.

C’est en ce lieu que deux cheminants se posèrent
Pour ouvrir une voie nouvelle, devant la Porte
Du Tout Possible dont l’appel les emporte

Bien au-delà de ce monde, où bien peu osèrent
Risquer leurs pas, car ici l’âme est mise à nue ;
Ici elle est mandée à son ultime tenue.

Marc

Publicités

2 réflexions sur “En ce Jardin

  1. silenceecrit dit :

    Magnifique texte, tout de subtilité et de mots délicats. J’aime beaucoup le jeu des enjambements que vous proposer ici.
    Amitiés,
    Matthieu

    Aimé par 2 people

  2. […] sérénade L’instant qui vient Si ton dieu Arrêts sur instants Porte épiphane Porte En ce Jardin Ma forêt est une cathédrale Étincelances Malheureux qui comme Ulysse Épitaphe Vibrance vermeil […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s