L’instant qui vient

Kimberly Balla, AlchemyPeinture de Kimberly Balla

Il te faut avancer dans la nuit et le doute,
Lors que nul astre n’éclaire ton pas incertain ;
Tu sais que c’est en toi-même que se trace la route,
Que tu es le fuseau où se file ton destin.

Il te faut traverser plus d’un feu et ses flammes.
Es-tu prêt à cuire et à recuire dans le chaudron
De tes illusions ? À tremper sans cesse ton âme
Dans l’eau glacée ? À l’immerger dans le natron

D’où elle sortira opaline et translucide,
Résistant désormais à tous les bains acides
Où la voudra plonger l’ambiante liquéfaction ?

Tu disparais, quoi que tu fasses ou pas ne fasses ;
Le temps brûlera les masques qui couvrent ta face.
L’instant qui vient t’invite à cette ultime action.

Marc

Voir aussi sur La Nouvelle Héraldie

Blagny-sur-Vingeanne_(Côte-d'Or)De sable au lion d’or armé et lampassé de gueules,
à la champagne flammée de gueules brochante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s