Le pain et l’eau

solitary

Suis-je à désirer un monde extraordinaire
Lors que celui-ci est empli de mille beautés ?
Combien je m’étonne des choses ordinaires
Qu’un regard vierge découvre en leur nouveauté !

Mille fois je vois la rose et mille fois je l’admire.
Se lasse-t-on de manger le pain et de boire l’eau ?
Combien se croient réveillés mais sont à dormir ?
Est-ce vivre que de tourner à vide au galop ?

Et l’est-ce que de s’accrocher aux apparences
Et de confondre quantité avec substance ?
Que de peines pour ne pétrir que des illusions !

L’on a beau vouloir se diluer dans la masse,
La solitude toujours nous rattrape dans sa nasse,
Lors que sont tombées à plat nos vaines effusions.

Marc

Publicités

2 réflexions sur “Le pain et l’eau

  1. Luciole dit :

    Oui Marc, tant de beauté qui nous sont offertes.
    A chacun-e de les cueillir, de les accueillir.

    Aimé par 2 people

  2. […] Destinée Royaume intérieur Sur cette allée Misère de la compassion Remous L’Ailleurs Le pain et l’eau L’improbable sérénade L’instant qui vient Si ton dieu Arrêts sur instants Porte […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s