Mille et mille Soleils

Anton Raphael Mengs

Peinture de Anton Raphael Mengs (1728-1779)

Ce chemin, l’Amie, ce n’est pas qu’il ne comporte
Ses épreuves dont certaines sont traversées du feu
Mais d’où l’âme trempée ressort à chaque fois plus forte ;
Ni que le fil, souvent réduit à un cheveu,

Ne manque de rompre, au milieu d’un précipice ;
Mais quand vient l’heure où l’Archer Divin bande son arc,
Sûr de frapper fort à l’instant le plus propice ;
Quand l’Océan démonté fait chavirer la barque

Et que l’âme écorchée vive, clouée à l’instant,
Renonce même à l’espérance que déchirent les vents,
Alors, en ces ténèbres, éclate une Lumière

De mille et mille Soleils illuminant ce Cœur
Souverain en lequel l’Amour seul est Vainqueur.
L’Univers tout entier s’est ému d’une prière.

Marc

detail1_repro_vallee_d_1000_soleilsPeinture de François Schlesser, la vallée des mille soleils (détail)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s