Libra

peseur d'âmes-HP Kolb

Peinture de Hans Peter Kolb

Peut-être ne retiendrai-je qu’un étrange sourire
Qu’illumine un regard de claire étincelance,
Laissant derrière moi les jours anciens où soupire
Une vie dont se veut s’estomper la souvenance…

Peut-être serai-je encore à marcher, plus loin,
Plus haut, au risque d’aller au-delà des humaines
Limites, lors qu’il ne restera pas même un point
Où se poser, mais où l’âme retrouve son hymen.

Est-il un seul mot qui ne cherche à s’incarner,
Faute, sinon, d’errer telle une ombre décharnée ?
Voilà bien ce que sont à crier mes silences !

Est-il un seul instant dont je n’ai à rendre
Compte, lors que mon destin est à s’y suspendre ?
Pas un qui ne soit à éprouver ma Balance !

Marc

Publicités

2 réflexions sur “Libra

  1. cielespoir dit :

    En tant que fervente lectrice d’Océan sans rivage, permettez-moi de vous souhaitez la Bienvenue, c’est une Joie de vous lire ici!
    Que votre Balance pèse lourd d’Amour, de cet Amour Béni qui irradie!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s