Chant de L’Âme

The Art of Kinuko Y. Craft:

                    Peinture de Kinuko Y. Craft

 

J’ai jeté mes livres aux flots
Toutes ces heures vaines
Que puis-je présenter au Roi
Ma nudité est la parure reine
Ainsi est Le long murmure de L’Eau
Je marche courbée vers Toi
Ivre de La marche en Soi
S’effeuille l’instant en Son Instant
Je marche sur L’Echo des ondes vives
Lors que Le Chant est un bruissement
Oscillant en L’Impalpable Rive
La plongée en ce Silence audible
Devient le soupir du vent insulaire
En ce refuge de La Présence Indicible
Les yeux sont les rosées d’une clairière
Sans désir, sans corps, en cette élévation
Que L’Âme pressent à chaque oraison
Ce sont des cascades de Lumière
Exaltation douce en cet abandon
Encensoir du Ciel en Ton Saint Sanctuaire
Lors que s’ouvrent les mains du pardon
Qu’un seul de Tes Noms me traverse
Je suis tremblante de La Beauté fulgurante
Les Rayons de Ton Amour qui se déversent
Font de moi cette misérable mendiante
En L’Intime Secret, de par Ton Abondance
Des fleuves de Ton Auguste Irradiance
Enveloppe notre nudité de Ta Clémence
En ce moment de La pleine Vibrance
Sonde mon cœur par les Larmes de douceur
Je suis en ma nudité pleine, pleine du Seigneur
C’est allongée en L’humus du monde
En Ta Reconnaissance Souveraine
Qu’en mon cœur palpitent ces Ondes
En ce souffle de La Béatitude soudaine
Entends comme L’Âme chante Tes Splendeurs
Tu es Le Chant qui se proclame en Sa Clameur
C’est Là que je Te rencontre et nul part ailleurs
Ô chant de mon âme, chant de tous les Chœurs.

                                          Naïla

                                        Héraldie

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

2 réflexions sur “Chant de L’Âme

  1. cielespoir dit :

    Merci pour ce Magnifique Chant et les cascades de Lumière!
    Seigneur, être le mendiant de cet Instant!

    J'aime

  2. […] Fraternité Sublime Audience L’Autre Monde L’Océan de l’Extrême L’Âme Chant de l’Âme Dieu suffit Un Seul Visage Soleil Tu m’as libérée Ivre Lire Vivre L’Oiseau de […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s