Soupirs enflammés

Voûte entrouverte en cette étrangeté
Le ciel s’est embrasé du feu de mon Amour
Ou bien est-ce Toi qui enflamme mon Ciel?
La terre se réchauffe des soupirs de L’Aimé
Rougeoiement en ce qui est Ton Discours
Troublante parole qui me fait chavirer en L’Éternel
Ton Souffle a cette résonance brûlante au déclin du Jour
Mon Roi, même l’hiver a les pudeurs de l’été
Et je fonds sous les rayons de Ta sincérité
Mon Bien-Aimé, tous, sont témoins de notre Amour.

Naïla

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

3 réflexions sur “Soupirs enflammés

  1. Vincent dit :

    La beauté de tes poèmes m’anéantissent

    J'aime

  2. […] du Regard Drôle de papillon L’Arbre aux quatre oiseaux Là où mon coeur ira Soupirs enflammés Je suis toi L’Oiseau L’éloge L’Essence du Cœur Éternellement Il pleure Mon […]

    J'aime

  3. […] du Regard Drôle de papillon L’Arbre aux quatre oiseaux Là où mon coeur ira Soupirs enflammés Je suis toi L’Oiseau L’éloge L’Essence du Cœur Éternellement Il pleure Mon […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s