Oasis

Peinture de Ashley Coll

Perle exsudée en ce désert
Donne à L’Image son entière Beauté
Mille feux en la poitrine exaltée
Le marcheur tient en sa main un rosaire
Tout autour, floraison qui vient de la prière
Le silence est poignant sous le Soleil étourdissant
Les yeux fermés, encore, surgit un autre éclat
Avec mon sang, avec ma chair
Cœur agonisant, attendant son trépas
Alchimie du Bonheur Parfait
Les vagues sont, mondes successifs?
Ici, à l’instant, est fondu l’étrange minerai
Le désert est incandescente volupté
Se sacrifie volontiers en ces brûlants récifs
Que cette étendue devienne miroir et reflet
En cette Larme versée, qui es-Tu?
Soudain évanouie, palpite la palmeraie
En son Tréfonds, émue, qu’ai-je donc vu?

Naïla

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

2 réflexions sur “Oasis

  1. […] chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers de roses Fulgurance Possible Amour Mon Bien-Aimé Ce fou Visions Noblesse des […]

    J'aime

  2. […] chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers de roses Fulgurance Possible Amour Mon Bien-Aimé Ce fou Visions Noblesse des […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s