Troublant désert

L’océan a murmuré: » Une goutte de l’océan, est Océan »
Ainsi, m’y suis noyée.

En mettant un pas en ce désert,
L’immensité m’a troublée
En cueillant un seul grain
Mon cœur a chaviré
L’immensité, ce grain?

Naïla

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

5 réflexions sur “Troublant désert

  1. Cet Océan

    Je me noie dans un océan qui ne sait plus qu’il est un océan
    Je me noie dans les univers, ourlets écumeux de mon âme
    Je me noie dans le regard bleu nuit de l’instant
    Je me noie dans ces flux, plaintes et pleurs
    Je me noie, naufragée des écueils, brisée en cette lame
    Je me noie dans le reflet de l’étoile, robe d’une mer intérieure
    Je me noie sans cesse dans le désir de rejoindre ce que je suis
    Je me noie et bois l’eau qui s’écoule dans les veines de mon corps enseveli
    Je me noie dans la ferveur de l’Alizé, alchimie d’une exotique vapeur
    Je me noie aspirant à l’Union dans cette noyade maritime
    Je me noie dans le déchaînement des vents, voiles du cœur
    Je me noie dans les courants mystérieux issus d’une Source Sublime
    Je me noie buvant à la coupe du confluent ultime
    Je me noie et portée par la vie des eaux profondes je fusionne
    Je me noie en cette soif qui ne n’étanche pas, furie qui bouillonne
    Je me noie dans le Regard Souverain et Intime
    Je me noie en Ta Présence qui est ma joie et ma folie
    Je me noie dans le Souffle, onde au goût salin
    Je me noie dans la douleur, le chagrin
    Je me noie dans les rêves que m’apportent les nuits
    Je me noie dans les nuées, blancheur de la Mariée
    Je me noie, m’effondre, Ô viens me saisir du tumulte des abysses
    Je me noie dans l’ouragan, profondeur du précipice
    Je me noie attendant Ta Volonté me réanimer
    Je me noie ne connaissant plus qu’une Loi: Toi
    Je me noie jusqu’à ce que ma noyade devienne Ton refuge
    Je me noie, inerte en cet inévitable déluge
    Je me noie, remous et encore remous, anéantie en cette aspiration
    Je me noie dans l’océan de Ton Amour, Ô Toi mon Horizon
    Je me noie dans le délire infini de cette Vision
    En cette Houle cristallisée, en cette vague pacifiée que submerge l’ Oraison.

    Naïla

    https://tarogramme.wordpress.com/2014/12/05/cet-ocean/

    Aimé par 2 people

  2.  » – Qu’est-ce qu’un fou?
    – Quelqu’un qui s’engage dans le désert sans provision.
    – Survit-il?
    – Le désert s’éprend si bien du fou, qu’il devient son Oasis. »

    Naïla

    Aimé par 2 people

  3. […] Forêt Seigneuriale L’Oiseau Majestueux Le Pont L’Illimité Ce chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers de roses Fulgurance […]

    J'aime

  4. […] Forêt Seigneuriale L’Oiseau Majestueux Le Pont L’Illimité Ce chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers de roses Fulgurance […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s