Doux tumultes

Par Jean-Jacques Gendron

Se consument les vagues en l’écume flottante
Mille éclats océaniques baignés de Lumière ondoyante
Ourlets infinis s’élançant en l’impétueuse Vie
Lors que Tout se fige en ce silence apaisé, jaillit le cri
Les éléments s’unissent en force jusqu’au firmament
Sept Ciels et sept Terres en ce monde nouveau
D’espoir et de larmes bouillonnantes, la Joie est Sanglot
Effervescence surnaturelle qui devient tracé fulgurant
Je tiens, ivre, un cœur régénéré en Ton Souffle Puissant
Quand se contracte la poitrine, Ton étreinte est mon Présent
Je souris des caresses du vent depuis L’Aube des Temps
Son Chant est suave invitation, je souris, grisée par L’Azur
Si je trébuche en courant, je trouve La Main la plus sûre
Je souris, depuis les promesses de L’Enfance, mon Oraison
Déjà mon cœur s’envolait, traversant les multiples Océans
Je souris, le clapotis des ruisseaux est Ton encre si abondante
Je souris, les roses en ce jardin parsemé de lueurs odorantes
Je souris, les bruyères rêvent des douces rumeurs de l’horizon
Je souris, béatement, miroir limpide depuis Tes Yeux amoureux
Clameur qui se dit en cette force que la Beauté engendre
Suspendue en l’exaltation de L’Envol langoureux
Je souris, ces tumultes sont douceurs échappées des méandres.

Naïla

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

5 réflexions sur “Doux tumultes

  1. Vincent dit :

    « La joie est sanglot »

    Magnifique

    J'aime

  2. Marc dit :

    Pas moins : magnifique ! Quelle plume ! C’est Vincent qui m’a fait découvrir votre blog et je l’en remercie. Je vais créer un lien sur Héraldie où, si d’aventure vous accepteriez d’être citée de temps à autres, ce nous serait une joie et un honneur.

    J'aime

  3. […] tard ce souvenir lui revint en écho De la lecture de ces mots: « La joie est sanglots » Il comprit qu’il avait rencontré le […]

    J'aime

  4. […] Cette folie Forêt Seigneuriale L’Oiseau Majestueux Le Pont L’Illimité Ce chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers […]

    J'aime

  5. […] Cette folie Forêt Seigneuriale L’Oiseau Majestueux Le Pont L’Illimité Ce chemin Doux tumultes Troublant désert Je ne vois que Toi Je suis ce que je suis L’Assemblée Oasis Des milliers […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s