Chant d’Amour

Basawan - The Flight of the Simurgh. 1590.

Un être, infime dans l’histoire de l’humanité
Plus petit qu’une particule dans l’Infini de la Création
Plus petit que le rien, plus vide que le néant
A gravi la Montagne Sacrée
Gouverné par une Force qui désire l’Union
Qui décide Seul du Destin des Amants
Arrivé sur la cime Immaculée
Est tombé dans le plus étourdissant des ravissements
Car là, le chant d’Amour Du Prophète David lui est parvenu
Le chant des esseulés, les plus beaux moments
Puisés dans ce qui est l’Inconnu
Réservoir de ceux qu’IL appelle.
Personne ne peut briser les liens de Celui qu’IL attire.
Le Rossignol a le chant des cascades de tous les Cieux.
Tant que cette Vie est là, alors, tout peut disparaître,
Les larmes sont les réponses de l’Amoureux
Il ne meurt pas quand le chagrin est là
Il vit dans sa souffrance signe de TOI
Il se laisse envahir par l’Origine
La main dans la main de Son Bien-Aimé
Il peut pleurer l’éternité, ses larmes sont Ta Joie
Car Tu es Celui qui l’étreint dans Ton Mystère, TOI
TOI TOI ET ENCORE TOI, ainsi est Ta Volonté
Plus Tu me serres et plus je ne T’oublie pas
Plus Tu me dis viens et plus je suis Ta Voie
Qui peut séparer les vrais Amants?
Même les fautes sont encore une étreinte Bénie
Extirpant le fou de son néant
Le sortant du grand éclat vers La Seule Lumière qui luit
Il accepte d’être ce qu’il est car Gloire à Celui qu’il aime
Il L’aime sans condition, sans désir de reconnaissance
Il L’aime pour Lui dans le secret de cette Renaissance
Ô la vie est uniquement cet Amour qui est le Chant Céleste
Ô la vie est ce cri qui n’est pas le sien, juste Son Décret
Ô la vie est cette chaleur sans fin, Sa Vérité Manifeste
Main dans la main de mon Amant, à genoux, je suis juste à Toi
Le front éternellement sur le sol près de Ta Seule Réalité
L’amant, n’a plus de chemin, plus d’obstacles
Il est là dans l’instant de la Proximité
Il n’abandonne pas les suppliques, la demande du Pardon
Il peut rester à l’infini car il sait que L’Amour est l’Océan de Miséricorde
Il a les mains liées et ses veines les Lui offre comme Don
S’il tombe, repart, car y a-t-il une autre Destination?
Le Parfum, effluve de Ton Royaume, Mon Amour
Est ma seule obsession et si je meurs, ma mort est mon souhait
La mort est la Retrouvaille de ceux qui Te cherchent à tout jamais
Ils n’ont pas peur d’aller sur l’autre rive, d’entrer dans Ta Noble Cour
Roi qui m’attire malgré mes faiblesses et mes manquements
Tu appelles cet être et lui donne la Joie de TE trouver dans son néant
GLOIRE A TOI MON ROI GLOIRE A TOI MON SEIGNEUR VERS QUI JE REVIENS
GLOIRE A TOI DE MANIFESTER LES LUMIÈRES BÉNIES DEPUIS L’ESPRIT SAINT
GLOIRE A TON SECRET A L’UNIQUE VÉRITÉ DE TON RÈGNE
GLOIRE AU MAÎTRE DE L’UNIVERS, LE PREMIER QUI AIME.

Naïla

(Ecrit 2013)

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

2 réflexions sur “Chant d’Amour

  1. […] Prose Vivace Qui puis-je ? Innocence Le sanglot des orphelins Chant sur le Prophète Saints de Dieu Chant d’Amour Ardente Profondeur Ce parchemin Extase Orient de l’Âme Lune L’Expir du Ciel Ton Amour […]

    J'aime

  2. […] Prose Vivace Qui puis-je ? Innocence Le sanglot des orphelins Chant sur le Prophète Saints de Dieu Chant d’Amour Ardente Profondeur Ce parchemin Extase Orient de l’Âme Lune L’Expir du Ciel Ton Amour […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s