Crois-y Anse

Pour le mathématicien et logicien Frank Ramsey, nos actions sont décidées selon une estimation de leur probabilités de réussite, elles-mêmes estimées selon un degré de croyance envers les informations qui conduisent à cette action. Ainsi, toute information est susceptible d’une confiance graduelle, plutôt que d’une adhésion ou d’un rejet catégorique par un individu donné. Ramsey caractérise ainsi cette notion: « le degré d’une croyance est une propriété causale de cette croyance, que nous pouvons exprimer de façon vague comme la mesure dans laquelle nous sommes prêts à agir sur le fondement de cette croyance ».

Au-delà de la décision d’action, basée sur un ensemble de croyances aux degrés plus ou moins élevés, Ramsey pose un principe de vérité de chacune de ces croyances, dépendant du succès de ces actions. Le principe de Ramsey peut être énoncé ainsi: Les croyances vraies sont celles qui conduisent au succès de nos actions quel que soit le désir en jeu. Dans cette formulation, la notion de variation des possibilités d’application de la croyance, en tant qu’élément de décision d’action vis-à-vis d’un désir, est cruciale car elle impose d’appliquer le principe de Ramsey à un ensemble de situations, et non à une situation particulière, dans lesquelles une croyance déterminée sera impliquée dans des actions dont on pourra estimer le succès.

Wikipédia, extrait de l’article croyance.


Donner son cœur, s’ouvrir à L’Esprit afin d’accueillir
Voici le début d’une démarche vivante, puisque choisir
Offrir ce cœur au parfum délicat du souvenir
Permettre à l’expérience ainsi de se vivre
En mettant le grain sous terre, je crois en l’éclosion de la semence
Miracle ou foi, la semence devient le noyau qui se fend et trouve L’Anse
Miracle ou foi, je suis celui qui observe tous les éléments épars
S’unifie l’intensité d’une énergie qu’observe le Regard
Je deviens l’attestation, l’œil Témoin, Tout croît
Miracle, science, j’ai cru en la semence, elle est devenue ma foi
Ceci se voit par l’expérience, tout se déploie
Je bois parce que je crois que l’Eau m’abreuve, généreuse
En la buvant, j’atteste de la vertu sublime de l’Eau précieuse
Je la vois irriguer chacune de mes veines amoureuses
Noble semence, mon grain, ma simple joie savoureuse.

Naïla

Publicités

À propos de Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi

2 réflexions sur “Crois-y Anse

  1. […] des Cieux Arbre Vivace Rêve et veillée L’Étreinte Le Chant du retour Crois-y Anse Jacob et Joseph Âme à qui je parle Prose Vivace Qui puis-je ? Innocence Le sanglot des orphelins […]

    J'aime

  2. […] des Cieux Arbre Vivace Rêve et veillée L’Étreinte Le Chant du retour Crois-y Anse Jacob et Joseph Âme à qui je parle Prose Vivace Qui puis-je ? Innocence Le sanglot des orphelins […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s